Saigner le commerce de la viande - éditorial d'Olivier BOT pour la Tribune de Genève

May 31, 2018

 

"Pour la militante antispéciste genevoise Virginia Markus, qui comprend sans excuser ni condamner les caillassages de vitrines, «le fait que l’opinion publique s’insurge contre ces actions est révélateur de son anthropocentrisme aveuglant, qui l’empêche de percevoir la véritable violence: celle qui met à mort 69 millions d’animaux chaque année en Suisse»." 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Featured Review

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Tag Cloud

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

@ 2019

  • Grey Facebook Icon